+33 (0)787 069 707 wearewaouh@gmail.com

Soins chamaniques

Pour connaître mon histoire et lire « comment je suis devenue chamane », je t’invite à aller voir mon article qui le raconte !  

Extrait d’une séance

J'aimerais une séance ! ( ou en savoir plus )

6 + 2 =

Alexandra est une personne qui respire une grande humanité. Son approche est douce, respectueuse et d’une grande efficacité.

Je recommande les yeux fermés!

Claudia Bouabca, coach

« J’ai eu recours aux soins d’Alexandra pour la première fois par « hasard ».
L’accueil d’Alexandra a été bienveillant, elle m’a expliqué comment le soin allait se dérouler.
Au moment où j’ai fait ce soin, j’étais en vacances. Mais le stress lié au travail était encore très présent, je dormais peu et relativement mal. Au cours du soin, j’ai eu des sensations assez surprenantes…
Ma première nuit après le soin fut excellente, j’ai très bien dormi mais j’ai fait beaucoup de rêves étranges. À mon réveil, je me suis sentie très sereine, plus légère comme si un poids, une oppression dont je n’avais pas forcément conscience avait disparu.
Je suis revenue vers Alexandra à plusieurs reprises quand j’en ai ressenti le besoin. »

Tania Kuentz, directrice d’école

« Lorsque j’ai rencontré Alexandra, je souffrais depuis 14 ans de névralgies faciales, c’était  une situation angoissante, handicapante et douloureuse. Alexandra m’a prodigué ses soins chamaniques et ses conseils toujours très « éclairés ». Mon état s’est amélioré dès la première séance, mais la durée du soulagement s’est prolongée à chacune des séances suivantes. Aujourd’hui ma vie a changé, je n’ai plus de douleurs et je me sens libre. Je ne remercierai jamais assez Alexandra pour tout ce qu’elle m’a apporté. »

France Zanutto, directeur informatique

 

« Depuis notre séance, il y a un « avant » et un « après », et je porte une très belle énergie! C’est éblouissant cette lumière, mais c’est tellement bon, je ne m’en lasse pas! J’ai juste peur que ça s’arrête, qu’il y ait un sabotage quelconque, et puis non, ça continue sur une belle vague de lumière, c’est le pied !  »

Marylia Bacane

Share This