+33 (0)787 069 707 wearewaouh@gmail.com

Ma chère Mélisande,

Si tu savais comme ta lettre me parle !
C’est incroyable comme cette correspondance est un jeu de miroirs, un espace de révélation lumineuse !

Merci d’ouvrir ton cœur et ta vulnérabilité…

C’est une grande force que tu as, pour moi l’honnêteté de voir en soi c’est tellement nécessaire pour grandir.

Lever le voile sur sa vie et reconnaître ce qui fonctionne encore et ce qui ne fonctionne plus…

Pourquoi certains résistent tellement à lever ce voile ? Parce qu’il en faut du courage pour réaménager sa vie en fonction de ses aspirations !

Et toi tu aspires à quoi ?
C’est quoi ton grand « pourquoi » dans ta vie et ta « mission » ?
Qu’est-ce qui te met le plus en JOIE ?

Tu parles de vibration, d’adrénaline, mais ne crois-tu pas que c’est ce qui t’habites quand tu es pleinement toi même ?

A-t-on besoin d’une vie trépidante, d’aventures extrêmes pour « Être » intensément chaque jour ?

Quand tu es dans ta vérité, que tu fais ce qui te fais vibrer, que tu ne fais pas les choses à contre-coeur, ne reçois-tu pas cette énergie lumineuse qui vient de l’intérieur… ?

Quand ça arrive c’est toi qui éclaires…Tu deviens une lanterne, une éclaireuse…

Les autres ont le choix de cheminer ou pas avec la lumière que tu génères…

Mais ça c’est leur choix, leur histoire, et toi tu n’y peux rien !

Et c’est ton choix de briller quand même ou pas !

Alors que choisis-tu ?

Quand tu te réduis, tu perpétues les peurs accumulées depuis tant de générations.
Tu perpétues des points de vue qui ne t’appartiennent pas, des habitudes sclérosées, des énergies de conservation et de non mouvement. Des fantômes. Et tout le malheur du monde. Auquel tout le monde s’habitue. Que la « norme » perpétue. Pour éviter le changement.

Si tu choisis de contribuer, et d’être le miracle ambulant que tu es, de voir grand et de déployer tes ailes, alors…

Vient l’heure du choix de ne plus te réduire par peur de déranger les autres, ou « de leur faire de l’ombre… »

Tu as peur de perdre tes « repères, tes amis et pourquoi pas ton mari » ?

Je ne vais pas te mentir, OUI tu risques de les « perdre » !

Mais tu sais, un jour tu te lèves, tu te regardes dans le miroir et tu te dis : « Je ne peux plus mentir ! ». Et tu deviens ce que tu es.

C’est ce que j’ai fait. Et oui il y en a qui sont partis de ma vie. Des « proches », des « amis » qui préféraient le confort du mensonge.

Un jour tu fais le choix et tu es prête à assumer les conséquences. Parce que tu préfères être dans ta vérité plutôt que de jouer à faire semblant.

Mais ne vaut-il mieux pas ça au fond ? Ne pas plaire à tout le monde, mais en inspirer certains, que de mentir à tout le monde et à soi même ?

Tu poses la question : Quelle porte ouvrir, laquelle fermer ?

Je te dirai : Tu n’as pas besoin de fermer quoi que ce soit. Juste choisir.
Quand tu choisis, tu es prête à lâcher ce qui ne te convient plus.

Mais tu ne peux pas y accéder tant que tu ne l’as pas choisi…

Bisous Mélisande,

Miss Waouh ! Libère ta joie !

Share This